Mathilde C

La Braderie de Mode Québécoise est l'événement shopping semestriel chouchou des fashionistas. Commencée en 1994 avec quelque 50 clients, elle attire à présent 25 000 personnes en quatre jours, au Marché Bonsecours, dans le Vieux-Montréal. Depuis l'automne 2011, la Braderie fait aussi escale à Québec, au terminal de croisières Espaces Dalhousie (à côté du Café du Monde), la fin de semaine suivant l'édition montréalaise. Entre 60 et 100 designers et entreprises de mode participent à chaque édition, ce qui fait en sorte qu'on trouve vraiment de tout à la Braderie, en toute saison: prêt-à-porter féminin, masculin, mode enfantine, manteaux, sportswear, cuir, fourrures, chaussures, maillots de bain et lingerie, vêtements de détente, accessoires (chapeaux, bijoux, etc).

Pourquoi un tel engouement? Les "recessionistas" le savent: la Braderie, c’est d'abord l’assurance de réaliser des affaires en or, avec des rabais de l'ordre de 50 % à 80 % sur l'ensemble des collections, sans compter la possibilité de mettre la main sur des pièces uniques et des échantillons. Mais la Braderie, c’est aussi l'occasion de découvrir les étoiles montantes de la mode québécoise et de faire un brin de causerie avec ses créateurs favoris, puisque ces derniers sont souvent présents à leurs kiosques. Enfin, renouveler sa garde-robe à la Braderie, c’est acheter local et, ainsi, encourager ce qui se fait de mieux ici.

La Braderie est fièrement produite par Anne de Shalla.